Adrienne Dauprat

Ses études scientifiques de haut niveau ne prédestinaient pas Adrienne Dauprat à l’écriture, et pourtant… Attirée par cette forme d’expression, elle a suivi un atelier d’écriture à Vichy au début des années 2000, pour ensuite se lancer dans le grand bain. Des nouvelles d’abord (Fin ?), puis deux romans (Echec et rapt, Les âmes imbriquées) où elle déploie un talent de conteuse intimiste soutenu par une écriture sophistiquée.

Fin ?, Les éditions de l’Atelier d’Écriture, 2017
« Tous les jours mènent à la mort, le dernier y arrive. » (Michel Eyquem de Montaigne). Certes, mais cela ne nous dit ni où ? Ni quand ? Ni comment ? Les nouvelles de ce recueil proposent des réponses imaginaires ou réalistes à ces questions.
Dans un style ciselé, sur un registre allant de l’intimisme au fantastique, l’auteur traite avec finesse ce sujet délicat, à tel point qu’on en oublie qu’il est macabre.
Une vraie réussite, sur le fond comme sur la forme.

 

Retour sur la page Caravane