Laurent Jeannin

Laurent Jeannin

Photographe et auteur, parcourt le monde depuis 1979, à la découverte de sa plus grande richesse : ses peuples. Il fait souvent le grand écart entre l’Amérique du sud et l’Extrême Orient sans pour autant négliger l’Europe et bien sûr la France.

   

Depuis 2010, il publie des ouvrages, sorte de mise en correspondance d’instantanés photographiques en noir et blanc et du verbe qui questionne notre monde contemporain.

On lui doit notamment En guise de photographie (2010) dans lequel il révèle comment la photographie est une écriture, Cuba non conforme (2011) un reportage réalisé en 2009, Un monde à parts (2012), qui aborde la délicate et universelle question du vivreensemble, à l’occasion d’un voyage en Afrique du Sud. Eloge de l’adolescence éternelle (2013) nous transporte au Brésil, mariant le langage photographique et le registre littéraire. Sorti en novembre 2014, Passons ! nous projette dans un quotidien argentin ravagé par la ruine économique. Ses rencontres, avec un danseur de tango, un pèlerin des Andes, le cacique d’une communauté d’origine précolombienne, comme autant d’exemples d’Argentins anonymes qui ont dû s’adapter, faire preuve de résilience en retrouvant des valeurs différentes de celles qui gouvernent les sociétés argentées, de ces valeurs profondes qui donnent envie de se lever le matin et de savoir pourquoi. Avec Typhooniscoming (2015), il nous emmène au Japon, pays où la nature se met régulièrement en colère, habité par un peuple sans plainte ni complainte dans un univers de traditions et de modernité.

Repères (2016) est le portrait d’un pays en transition, l’Albanie : il y a à peine 25 ans, on considérait encore l’Albanie comme la Corée du Nord aujourd’hui, de sinistre réputation s’il n’en fût jamais une. Enver Hoxha est mort, le Mur est tombé, le monde communiste s’est effondré et le Pays des Aigles est tombé dans un quasi-oubli… Montrer le quotidien des Albanais dans ce contexte économique, social et culturel particulier rappelle l’anomalie que fut le Pays des Aigles sous la dictature, en même temps que sa singularité actuelle questionne l’Européen qui saura porter un regard autre que touristique : « qu’avez-vous fait de votre joie de vivre ? Ici on rêve encore de lendemains meilleurs… »

http://diaventure.fr/boutique/

Retour sur la page auteurs