Petite Ville

Petite ville d’Harry Alis

Jules Hippolyte PERCHER (alias Harry Alis), natif de Couleuvre, suivra des études à Moulins et deviendra journaliste à Paris au journal des Débats. Il sera tué à 38 ans, au cours d’un duel à l’épée.

 

Publié en 1886, Petite ville est un roman sous forme de lettres. Le narrateur, écœuré de l’existence parisienne, revient en son pays natal. Il veut changer ses habitudes et observer la vie provinciale. Il s’installe donc dans un hôtel de Larcy (Lurcy-Lévis) et, presque chaque jour, il écrit à son meilleur ami.
Petite ville est une remarquable peinture des mœurs bourbonnaises de l’époque, faite avec humour et une certaine philosophie.
Le lecteur suit avec amusement les intrigues à suspense entre les Rouges et les Blancs, ou les manigances des bourgeoises qui, pour leurs filles, font la chasse au mari pouvant correspondre à leur « rang ». Il est aussi le témoin ému de la naissance d’un amour vrai.

 

Extrait, page 30

Retour sur la page Rééditions